Des engrais verts pour améliorer le sol en Seine-et-Marne

Publié le : 21 mai 20213 mins de lecture

Les engrais verts sont des plantes semées judicieusement à certains moments pour améliorer le sol.

Comment l’améliorent-elles ?

–Elles développent un système racinaire dense qui ameublit et enrichit le sol,
–Elles servent de couvre-sol, ce qui limite fortement l’érosion et le lessivage du sol, qui entraînent la perte d’éléments nutritifs,
–Elles « pompent » et concentrent des éléments nutritifs qui seront disponibles pour les plantes suivantes, car bien sûr elles restent sur place.

Dans le même thème : Jardinage et fleurs : comment se procurer facilement de belles pivoines ?

Ces plantes sont aussi utilisées pour d’autres raisons

–Elles attirent les insectes pollinisateurs,
–Elles attirent les prédateurs de pucerons,
–Leur temps de maturité permet de les utiliser en fonction de la plantation suivante.

Quelques exemples d’engrais verts adaptés à nos sols

>>  La phacélie à feuilles de tanaisie (Phacelia tanacetifolia) est une plante herbacée annuelle mature en 3 à 4 mois. Plante mellifère, elle est aussi intéressante au jardin pour nourrir les insectes pollinisateurs. Ses fleurs bleues parfumées attirent les prédateurs de pucerons. Elle sert de couvre-sol, ce qui évite le lessivage des sols. Son feuillage abondant limite la pousse des herbes indésirables.

>>  La moutarde blanche ou sénevé (Sinapis alba) est une plante herbacée annuelle mature en 1 ou 2 mois. Il faut détruire cette plante mellifère avant la montée en graines pour éviter qu’elle se ressème naturellement. Son système racinaire brise les mottes d’argile des sols lourds (courants en Seine-et-Marne).

>>  La vesce commune (Vicia sativa) est une plante herbacée annuelle qui fixe l’azote. Elle nécessite peu d’eau et sert de culture intermédiaire entre deux cultures. Elle doit être semée en combinaison avec une céréale (avoine ou seigle) qui lui sert de tuteur (moitié vesce et moitié céréale).

Plan du site